Pour en savoir plus, discuter de vos besoins ou prendre rendez-vous, contacter Isabelle
au 06 70 50 53 25
ou par email.
 
Afficher le calendrier

Actualités

 
 
28 Juin
Actualité / Grasse

«L’Aromathérapie française menacée» : Décryptage d’une FAKE NEWS

Vous avez sûrement vu passer cette PETITION : «POUR LA SAUVEGARDE DE L’AROMATHÉRAPIE FRANÇAISE ET L’USAGE LIBRE DES HUILES ESSENTIELLES».


Ne signez pas : c’est une fausse information !


Elle continue à récolter des signatures (à priori plus de 200 000 à ce jour …) et a été relayée par des personnes souvent de bonne foi. Mais dans le domaine de l’aromathérapie comme ailleurs, manipulation et désinformation existent aussi. Aussi, avant de relayer, je me suis penchée sur son origine et son contenu, et je n’ai pas tardé à réagir…

Décryptons les fausses rumeurs...

DECRYPTAGE :

  • Le ton et la forme : esprit «complotiste», dénonciation du «lobby pharmaceutique», utilisation de mots simplistes, et amalgames entre des thématiques assez éloignées (vaccins et plantes médicinales par exemple).

  • L’auteur du message : cherchez la source de la pétition et si vous tapez le nom de l’auteur sur Google vous tombez directement sur le site «hoaxbuster» de Facebook : il semble que cette association Suisse soit assez active sur la dénonciation du lobby pharmaceutique à chaque fois que possible et change souvent de nom… C’est à se demander ce que la personne y gagne (vos données personnelles… ?).

  • Les arguments ne tiennent pas la route, mais voilà : il faut être un peu spécialiste pour le comprendre, et c’est là que les personnes sincères se font piéger.
    1. Réglementation : les huiles essentielles ne sont pas réglementées en tant que telles mais suivant l’usage qu’on en fait. C’est-à-dire que les producteurs n’ont pas les mêmes contraintes légales que les fabriquant de cosmétiques naturels, ou les laboratoires produisant des médicaments à partir d’huiles essentielles. Si certains ont eu des soucis c’est qu’ils ne respectaient pas/mal la législation de leur branche.
    2. Pratiques douteuses : les exemples étrangers utilisés ne sont pas très convaincants, quand on sait ce que certaines entreprises proposent en réalité (comme utiliser les huiles essentielles en intra-musculaire !).
    3. Ventes régulées : si certaines huiles essentielles sont uniquement en vente en pharmacie, c’est qu’elles sont en effet dangereuses, et ne doivent pas être utilisées sans un avis professionnel.


En savoir plus :
Si vous souhaitez aller plus loin dans l’analyse, vous pouvez consulter :


Très bon site du Monde où les journalistes analysent les fake news :
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/05/30/menaces-sur-les-huiles-essentielles-les-intox-d-une-petition-a-succes_5307120_4355770.html


Hoaxbuster de Facebook :
https://www.facebook.com/groups/9855771979/permalink/10157892558366980/

Si cet article vous a intéressé/es, je vous donne rendez-vous sur mon site et dans le cadre de mes formations pour partager avec vous ma passion et mes connaissances des Huiles Essentielles.


Bonne santé et bel été avec les Huiles Essentielles !

Isabelle Sogno Lalloz