Pour en savoir plus, discuter de vos besoins ou prendre rendez-vous, contacter Isabelle
au 06 70 50 53 25
ou par email.
 

Actualités

 
 
20 Avril
Actualité / Grasse

L’aromathérapie : une thérapeutique non médicamenteuse d’avenir

Ces dernières années, les équipes soignantes et d’accueil des EHPADs (résidences service et maisons de retraites), ont bien compris tout l’intérêt des thérapeutiques non médicamenteuses (TNM) pour améliorer le mieux-être des résidents et diminuer la prise de médicaments allopathiques.

Comme définie par l’Association France Alzheimer, une prise en charge non médicamenteuse est un accompagnement relationnel thérapeutique visant prioritairement à préserver le plus longtemps possible les capacités restantes et ainsi à améliorer la qualité de vie de la personne malade.

Les TNM sont un ensemble de techniques de soins, d’approches environnementales et humaines ayant pour objectifs le traitement et/ou le soulagement de certains symptômes, l’amélioration de la qualité de vie et la recherche d’un état de bien-être.

L’aromathérapie, ou utilisation thérapeutique des huiles essentielles, essences et hydrolats aromatiques, en plein développement en France, s’inscrit totalement dans cette approche.

Dame âgée sourianteTout le monde connait l’influence profonde et subtile que peuvent avoir les odeurs sur la sensation de bien-être. La capacité d’une senteur à détourner les pensées pour faire place aux émotions positives. Les huiles essentielles, véritables touche-mémoires, réveillent notre sens sous-utilisé de l’odorat et nous permettent de renouer avec notre moi profond. Mais ce sont également des produits actifs puissants, à utiliser en complément des approches classiques.

L’utilisation de l’aromathérapie en EHPAD peut être multiple. Les huiles essentielles utilisées en voie cutanée renforcent les effets enveloppant et apaisant d’un toucher détente classique. En diffusion ou olfaction elles peuvent aider à entretenir la mémoire olfactive, créer une ambiance agréable, favoriser l’endormissement ou au contraire stimuler pour des activités cognitives. La combinaison du toucher aromatique et de l’olfaction rendent les séances Snoezelen d’autant plus efficaces.  Des ponts peuvent également être faits avec la mise en place de jardins thérapeutiques et l’animation.

Dans les soins infirmiers, les huiles essentielles vont compléter voire remplacer les traitements tels que les soins de bouche, les mycoses cutanées ou la prévention d’escarres, pour une meilleure prise en charge de la douleur et le soulagement des symptômes.

Plusieurs établissements ont déjà mis en place avec succès des projets d’aromathérapie et prouvé l’efficacité des huiles essentielles dans ces domaines*. Le retour est positif à tous points de vue que ce soit pour les résidents, les aidants et les équipes. Une étude a même montré un gain financier, le coût des huiles essentielles étant bien moindre que celui des médicaments allopathiques ainsi économisés.

Dame âgéeMais mettre en place un projet d’aromathérapie demande quelques compétences qui sont encore parfois difficiles à trouver. Forte de dix ans d’expérience dans le domaine, je vous propose un accompagnement en quatre points pour assurer une mise en place sans accroc :

 

  • Information et formation des équipes sur les bases de l’aromathérapie et les bonnes pratiques (dosage, sécurité etc.) le tout basé sur des études scientifiques et expériences dans d’autres établissements,
  • Mise en place de protocoles pour la diffusion/l’olfaction, le toucher-détente aromatique,  et/ou les soins infirmiers,
  • Conseils pratiques pour l’achat, le stockage, la sécurisation des huiles essentielles et matériels associés,
  • Conseils sur le recueil de la satisfaction des résidents, aidants et équipes…

 

Pour tout renseignement :
ISL Aromathérapie, 121 Boulevard Emmanuel Rouquier, 06130 Grasse.

isabelle@islaromatherapie.com

SIRET 48803954600020. APE 4775Z Organisme de formation “enregistré sous le numéro 93.06.07642.06. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l‘Etat“.


Références