Pour en savoir plus, discuter de vos besoins ou prendre rendez-vous, contacter Isabelle
au 06 70 50 53 25
ou par email.
 

Actualités

 
 
09 Mars
Actualité

Le THYM de MARS : Force et Tonus !

Zoom sur le thym

La plante stimulante et revigorante de l’hiver
Tonique gastrique et hépatique, antibactérienne

 

Le Thym, notre allié pour sortir de l’hiver !

ThymLe thym est une des plantes aromatiques les plus employées en thérapeutique depuis les temps les plus anciens (médecins sumériens - il y a 3500 ans - égyptiens, étrusques, grecs et romains).

Il était bien connu d'Hippocrate qui conseillait de boire des infusions après les banquets pour aider la digestion. Les grecs l’utilisaient en fumigation contre les maladies infectieuses.

 

 

  • Utilisé depuis longtemps en cuisine, surtout pour conserver la viande. On utilise la plante entière mais aussi l’hydrolat (l’HE est trop concentrée) pour parfumer certains légumes (épinards, choux, pois cassés) et viandes.
  • Assigné a la planète mars, le thym était réputé pour augmenter les forces physiques et relever le moral. Les Romains l’utilisaient pour promouvoir la bravoure. Les soldats prenaient un bain au thym avant d’aller à la bataille. Cette idée est restée jusqu’au moyen âge. Brodé sur les écharpes des chevaliers, il était réputé pour inspirer le courage et le renforcer. Une infusion permettait d’acquérir du courage.
  • En Provence il est connu sous le nom de farigoule (thymus vulgaris = thym rouge ou thym à thymol/carvacrol), on le récolte pour faire des tisanes contre les grippes et les gastro-entérites. Plus au nord, le thym devient Serpollet (thymus serpyllum). Il est alors plus près du sol, rampant et plus végétatif (il n’est pas utilisé en aromathérapie car il a un rendement très faible).
  • Le thym est très résistant. Il a besoin de soleil et pousse à l’état sauvage sur les collines arides et rocailleuses des régions méditerranéennes. Très odorant et très mellifère, il est beaucoup butiné par les abeilles et petits papillons bleus que l’on voit en ballade. Il pousse jusqu'à 1500-2000 m d’altitude.
  • Il y a beaucoup d’espèces de thym (plus de 300) et pour compliquer les choses l’espèce la plus utilisée en aromathérapie (thymus vulgaris) a beaucoup de chémotypes.

 

Le chémotypes du thym

Une même plante, croissant dans des lieux différents, peut sécréter des essences très différentes en fonction de divers éléments comme l'ensoleillement, le climat, la composition du sol, l'altitude etc. Ces variations de composition sont appelées chemotypes ou races chimiques.

Les phénols ont une activité très physique, ils rassérènement, réconfortent, active les processus vitaux, dans le cas du thym surtout les systèmes respiratoire et digestif. Ce sont les plus anti-infectieux.
Le thym est plus facile d’utilisation que la sarriette ou l’origan car les composants non phénolés semblent atténuer l’agressivité des phénols.

 Formule



Huile essentielle de thym à thymolThym

Propriétés :

  • Antibactérienne à large spectre d'action
  • Antiparasitaire puissant
  • Antivirale et stimulante immunitaire
  • Fongicide
  • Tonique et stimulante générale
  • Digestive, carminative, apéritive

Indications :

  • Bronchites, rhino-pharyngites, pneumonies, sinusites
  • Dysenteries, diarrhées infectieuses, amibiases
  • Parasitoses cutanées
  • Sciatique, lumbago, arthrose, rhumatismes
  • Fatigue générale

Précautions d’emploi :

  • Dermocaustique ne s’utilise en application cutanée que très diluée max 5%
  • Déconseillée chez la femme enceinte et les moins de 6 ans
  • En interne à combiner avec de HE soutenant le foie


Composition chimique :

  • Phénols : thymol (42.47%), carvacrol (8.05%)
  • Monoterpénols : linalool (2.04%), thujanol (0.83%), bornéol (0.54%), terpinèn-4-ol (0.70%)
  • Oxyde terpénique : 1,8-cinéole (1.14%)
  • Monoterpènes : para-cymène (22.87%), gamma-terpinène (7.72%), myrcène (1.32%), alpha-thujène (1.25%), alpha-terpinène (0.93%)
  • Sesquiterpènes : béta-caryophyllène (4.08%)

 


Huile essentielle de thym à thuyanol ou thujanol

Propriétés :

  • Infections respiratoires et ORL : rhinopharyngite, angine, bronchite, sinusite, otite, rhinite, grippe
  • Infections buccales : aphte, herpès, gingivite, stomatite, amygdalite
  • Infections urinaires : cystite, vulvite, vaginite, urétrite, prostatite
  • Infections gynécologiques : endométrite, cervicite, salpingite, condylome vénérien, herpès
  • Insuffisances hépatiques : hépatites virales, cirrhose...
  • Affections dermatologiques : mycoses, dermites,plaies...
  • Arthrite, tendinite, arthrose, troubles neuromusculaires
  • Extrémités froides (doigts, pieds...)

Précautions d’emploi :
Très douce, aucune contre indication en respectant les dosages.


Composition chimique :

  • Monoterpénols (70 à 80%) (dont Thuyanol, Terpinéol, Myrcénol, linalool)
  • Monoterpènes dont gamma-terpinène (15 à 20%) Esters (3 à 5%) (Acétate de Myrcényle)

 


Huile essentielle de thym à linalol Thym

Propriétés :

  • Affections de l'appareil pulmonaire : bronchite, pharyngite, tuberculose, toux...
  • Inflammations intestinales : stomatite candidosique, gastrite, entérocolites bactériennes et candidosiques, colite parasitaire
  • Infections urinaires (cystite, urétrite) et
    gynécologiques (candidose vaginale, prostatite, vaginite)
  • Fatigues nerveuses et cérébrales, convalescence
  • Mycoses et dermatoses infectieuses, verrues

Précautions d’emploi :
Très douce, aucune contre indication en respectant les dosages, parfaite pour les enfants.

 

Composition chimique :

  • Monoterpénols : linalool (82.10%)
    Phénols : thymol (5%) Sesquiterpènes : béta-caryophyllène (3.00%)
    Esters terpéniques : acétate de linalyle (6.20%)